Le vendredi 03 avril 2020 à 20:30 
FOYER LAURENT BOUVIER
Premier concert du Salaise Blues Festival 2020

Ouverture des portes à 20h

KEPA

Entre blues rural et rock’n’roll minimaliste, entre Robert Johnson et Bog Log III, le one man band de KEPA propulse l’auditoire sur les bords du Mississippi sans que l’on ait bougé. 28 ans, trois ans de blues, des centaines de concerts et déjà deux Olympia ! Pourtant, rien ne prédestinait ce skateur professionnel à monter sur scène. Il a su créer son genre : le power blues qu’il joue sur des guitares acoustiques en acier, un modèle fabriqué dans les années 1930 aux Etats-Unis. Kepa va vite, très vite, et il sait s’entourer !

MISTER MAT

Le chanteur charismatique de MOUNTAINMEN poursuit sa route… Après plus de 600 concerts aux 4 coins du monde depuis 2009, il se livre dorénavant seul avec sa guitare et sa voix envoutante, où la simplicité n’a d’égal que la puissance de son interprétation. Homme de scène et de partage, tantôt puissant, tantôt fragile, subtil et délicat, ses chansons sensuelles et magnétiques nous transportent instantanément dans un univers à la lisière de toutes les émotions. Son premier EP 4 titres Freedom est disponible depuis le 4 octobre 2019.

CHRIS CAIN

Ce personnage un peu introverti, peu enclin à suivre les règles qui mènent à la notoriété, est une sorte de touche à tout musical de génie… Immense guitariste, adulé par ses pairs (dont Joe Banamassa qui ne rate jamais une occasion de citer Chris Cain comme l’une de ses principales influences), il est aussi un pianiste de très haut niveau, un brillant saxophoniste… sans parler de ses qualités à la clarinette ou à la basse. En outre, à l’instar de ses principales références : BB et Albert King , Chris est aussi un grand chanteur à la voix chaude , profonde et gorgée de Soul 


Le samedi 04 avril 2020 à 20:30
FOYER LAURENT BOUVIER

Ouverture des portes à 20h

Comme chaque année maintenant, les Blues on stage niveau 2 ouvriront cette soirée exceptionnelle !

MARTIN HARLEY & ALESSANDRA CECALA

L’improbable rencontre d’un globe trotter Anglais virtuose des 6 cordes et d’une ténébreuse Italienne virtuose des 4 cordes, accouche d’une musique envoûtante et intemporelle. Country ? Jazz ? Folk ? Blues ? Martin Harley se moque des étiquettes comme des frontières. Ce personnage au charisme hors du commun trouve pourtant en «La Cecala » un alter ego tout aussi fascinant, et qui, par sa rythmique souple mais implacable, le pousse toujours plus loin dans son art.

BIG DADDY WILSON

Bien que nouveau sur la scène Blues, il semble avoir chanté le Blues toute sa vie, parce que celui-ci vient du cœur. “Je veux que les gens me ressentent, je veux les prendre par la main et les amener dans mon univers, là bas sur les chemins de terre battue de Caroline du Nord”. Considérer Big Daddy Wilson comme un simple bluesman n’est pas suffisant. Grâce à son style vocal unique, sa capacité à raconter des histoires, il se détache du lot comme un messager, un véritable chanteur, et un auteur-compositeur-interprète.